La piscine la plus dangereuse se trouve entre la Zambie et le Zimbabwe

piscine la plus dangeureuse du monde

Les longueurs dans les couloirs de la piscine municipale vous lassent ? Découvrez la piscine la plus dangereuse du monde en Afrique, en haut des chutes Victoria, entre la Zambie et le Zimbabwe.

La piscine du diable, et 100 mètres de chutes

Les chutes Victoria constituent un lieu époustouflant, où la puissance de la nature vous laissera sans voix. L’affluence du fleuve vers cette immense cascade nous rappelle à quel point la nature peut être impitoyable. En culminant à plus de cent mètres de haut, elles offrent une vue incroyable sur l’Afrique et ses paysages. Mais cette vue n’est pas la seule attraction que les touristes recherchent en Zambie. Ce qu’ils veulent découvrir, c’est la piscine du diable, un bassin mortel qui surplombe un immense vide.

Une piscine naturelle unique au monde

Située à la frontière entre la Zambie et le Zimbabwe, cette piscine naturelle est accessible de septembre à décembre. On l’appelle aussi « la piscine du diable » en raison de son taux de mortalité. Chaque année, en moyenne, une personne meurt en s’y baignant. En 2009, un guide a même trouvé la mort en tentant de sauver un touriste endormi au bord des chutes. Le lieu est pourtant très fréquenté. De nombreux sites Internet et blogs recommandent de le découvrir, même s’il n’a rien d’hospitalier. Si le paysage est à couper le souffre, la baignade est à vos risques et périls !

La piscine naturelle au cœur des chutes Victoria surplombe l’une des plus impressionnantes cascades du monde. Elle culmine à 108 mètres de hauteur, ce qui représente le double des chutes du Niagara. Dans ce décor majestueux aux airs de safari, le grand fleuve Zambèze se jette dans un canyon qui mesure environ 1 700 mètres de largeur. Les touristes sont donc de plus en plus nombreux à s’y rendre chaque année pour découvrir une nature aussi sauvage qu’impitoyable. Le site est d’ailleurs classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Certains amateurs de sensations fortes se risquent alors à une petite baignade au bord du vide. Si cette piscine hors du commun vous fait peur, mais que vous souhaitez tout de même découvrir de nouvelles sensations, alors nous vous conseillons plutôt d’acheter un jacuzzi d’extérieur ! Beaucoup plus sûr, il sera aussi très agréable à utiliser.

Un site accessible de septembre à décembre

Le site de la piscine naturelle se trouve à côté de l’île Livingstone. On y accède par le côté zambien des cascades. Mais la piscine à ciel ouvert n’est accessible que durant quelques mois de l’année, soit de septembre à décembre. Cette période correspond à la période dite « sèche » de l’année dans cette région du monde. Le niveau de l’eau est donc plus faible, et les courants s’apaisent pour révéler la piscine naturelle. Les touristes et curieux peuvent alors s’y baigner en toute « sécurité » à plus de cent mètres de hauteur, le plus souvent sous la surveillance des guides et accompagnateurs présents. Leur expertise peut faire toute la différence entre la vie et la mort.

Des roches séparent les baigneurs du vide, et forment une sorte de barrière naturelle qui borde le bassin. Elles sont la seule « sécurité » pour les baigneurs qui osent s’y aventurer. Aucun autre élément ne les sépare du vide, et d’une chute mortelle. Les guides déconseillent de s’y rendre sans un spécialiste du coin. Les accidents ne sont pas rares lorsque les sorties ne sont pas encadrées par des guides. Ici, cette recommandation pourrait bien vous sauver la vie, ainsi que celle de vos amis. Alors, aurez-vous le cran de vous baigner dans la piscine naturelle la plus dangereuse au monde ?